Duplicate entry '850431' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '850432' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '850433' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '850434' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '850435' for key 'PRIMARY'


CLIN vs Chrome

 

Accès directs

ARCOR V

ARCOR DT

 

ARCOR N

ARCOR CS

 

Téléchargement / Ressources

 

CLIN vs Chrome

Le chrome dur est dans la tourmente du règlement UE n°348/2013, qui interdira l’utilisation du chrome sous sa composition Hexavalente (Chrome VI – Cr6+) dès Septembre 2017.

En effet, le procédé de chromage dur fait intervenir de l’acide chromique, et donc du chrome VI. 

 
La présence de chrome VI se retrouve donc :
 
- Dans les boues d’acide chromique
- Dans l’atmosphère environnante
- Sur les outillages et autres masquages
- Dans les eaux de rinçage
 

De toutes les alternatives au chrome dur, les traitements de Nitruration, et plus particulièrement les traitements CLIN sont les plus propices.

 

De nombreuses applications ont déjà laissé place aux traitements CLIN en remplacement du chrome dur, telles les soupapes moteur, les tiges de vérin à gaz, les tiges de vérins hydrauliques,…

 

Voici ci-dessous un résumé des avantages des traitements CLIN par rapport au dépôt de chrome dur.